Journée anti-gaspi au Pôt

Le 16 octobre 2014

jeudi 16 octobre 2014

Accueil > Res’Pôt’Sable > Journée anti-gaspi au Pôt

Le 16 octobre 2014 a eu lieu la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. Cette journée se justifie d’abord par un constat. Au niveau national, plus de sept millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetés chaque année. Qu’en est-il à l’ENS ?

Voir le poster résumant l’action et les chiffres clé :

PDF - 980.2 ko
Le gaspillage au Pôt le 16/10/2014
JPEG - 460.5 ko

La journée anti-gaspi à l’ENS

Pour répondre à ces questions, Écocampus a réalisé un décompte de la nourriture gaspillée, en tenant un stand de pesée et de sensibilisation au Pôt.
Ainsi, nous avons :
- Collecté et pesé toute la nourriture gaspillée (en prenant soin d’enlever les immanquables résidus : bouts de gras, épluchures, etc.)
- Collecté de manière séparée les aliments pas du tout entamés (entrées, yaourts, etc.)
- Collecté de manière séparée le pain.
- informé sur la différence entre date limite de consommation (DLC) et date limite d’utilisation optimale (DLUO).
- Composté l’intégralité des aliments collectés

Ce jour là, d’après les informations données par le chef, près de 900 repas ont été servis ce midi, et plus de 500 kg de nourriture a été distribuée (250 kg de légumes, 156 kg de viande, 35 kg de poisson, 70 kg de frites). Il n’y a pas eu de restes ou d’invendus en cuisine.

Un gaspillage deux fois plus important que la moyenne nationale

JPEG - 445.3 ko

Sur 858 repas servis le 16 octobre, 50 kg de nourriture a été gaspillée. Cela représente 57 g par personne. On observe bien sûr de grandes disparités, avec des assiettes qui arrivent à peine entamées à la poubelle, d’autres entièrement vides. Or, au niveau national, ce sont en moyenne 25 g par personne par repas qui partent à la poubelle (source : Journée anti gaspillage). Le gaspillage à l’ENS est donc plus de deux fois supérieur à la moyenne nationale !

Ainsi, ce sont plus de 80 repas qui partent à la poubelle chaque jour, ou 400 repas par semaine.

PNG - 217.2 ko

La solution est pourtant simple ! En demander moins lorsqu’on sait que l’on ne va pas tout manger.

PNG - 219.3 ko

Le pain, symbole du gaspillage

JPEG - 90.3 ko

Le 16 octobre, nous avons collecté 8 kg de pain Ce même jour, 45 kg de pain ont été distribué. Au final, c’est l’équivalent d’un pain sur six qui part à la poubelle. De plus, un pain jeté sur cinq n’est pas entamé, symbole d’un véritable gaspillage.

PNG - 217.3 ko
PNG - 212.5 ko
PNG - 199.5 ko

Et maintenant, que faire ?

JPEG - 482.6 ko

- Poursuivre la sensibilisation des usagers du Pôt, avec l’organisation régulière de stands avec estimation du gaspillage.
- Afficher clairement la possibilité d’en demander moins si on sait que l’on ne va pas tout manger.
- Placer le pain en fin de chaîne, afin de pouvoir en prendre en fonction du plat choisi.

Et aussi quelques idées :
- Avoir des tranches (de baguette par exemple) plutôt que des pains entiers, trop gros ;
- Proposer une tarification au gaspillage