Ce que la biodiversité marine peut nous apprendre. Comment elle peut nous inspirer – Tarik Chekchak

jeudi 17 octobre 2013

> Semaine de la Mer > Programme > Ce que la biodiversité marine peut nous apprendre. Comment elle peut nous (...)

Ce que la biodiversité marine peut nous apprendre. Comment elle peut nous inspirer

par Tarik Chekchak

Date : Jeudi 17 octobre
Horaire : 18h30
Lieu : Amphithéâtre Hubert Curien (PSL)
Nota : L’intervention sera suivie d’un pot offert par l’association Écocampus

Description de l’intervention

Depuis sa naissance sur notre planète il y a 3,8 milliards d’années, la vie s’est propagée du plus profond des océans aux sommets des montagnes, de l’arctique à
l’antarctique. Il y a environ 15 millions d’espèces qui ont survécu à des millions d’années d’adaptation. À cause d’une incompréhension de son interdépendance avec
les réseaux vivants, l’humanité a développé des modèles de développement qui mettent en danger l’équilibre du système planétaire et conduisent à une érosion rapide
de la biodiversité.

Comment apprendre de cette crise ? L’observation et l’imitation des stratégies du vivant pour créer de l’innovation peuvent-elles nous aider à développer de nouveaux
modèles économiques et technologiques ? Comment filer les fibres telle une araignée ? Comment maîtriser l’énergie solaire comme une plante ? Comment gérer les
affaires (ou les villes) comme une forêt millénaire ? Produire de l’énergie comme la queue d’un requin ? La vie c’est 3,8 milliards d’années de R&D ! La biodiversité a
peut être quelque chose à nous apprendre….

À propos de l’intervenant

Tarik Chekchak est directeur « Sciences et Environnement » de l’Équipe Cousteau et de son organisation sœur aux États-Unis, « The Cousteau Society ». Ingénieur écologue de formation, il est spécialiste de la valorisation et de la gestion intégrée des milieux naturels prenant aussi bien en compte les aspects socio-économiques que naturels et culturels. Il est également Secrétaire de Cousteau Divers, un programme de science participative mené par Pierre-Yves Cousteau, le plus jeune fils du Commandant Cousteau, impliquant les plongeurs du monde dans la surveillance et la protection des milieux marins.

Formé en France et au Canada (Université de Montréal puis Université de Rimouski), Tarik a collaboré en tant que scientifique avec le ministère de l’environnement canadien ainsi qu’en France avec le Muséum National d’Histoire Naturelle et plus récemment comme expert dans le cadre du Grenelle de la Mer visant à définir les orientations stratégiques de la gestion des espaces marins et côtiers Français. Parallèlement à ses activités chez Cousteau, Tarik se passionne pour l’accélération de la transition vers une humanité réconciliée avec le vivant, son atmosphère, son eau, et les principes de résilience sur notre planète bleue. C’est dans ce cadre qu’il a contribué à développer en France le Biomimétisme, une démarche d’observation des systèmes vivants visant à accélérer une innovation durable utilisant le « cahier des charges » hérité de 3,8 milliards d’années de R&D, l’âge de la vie sur Terre. Comment apprendre d’une éponge la synthèse du verre à température ambiante ? Comment ventiler un immeuble comme une termitière ? Cultiver comme une forêt ou gérer une ville comme un récif de corail ? Autant de questions explorées à travers le prisme du biomimétisme. Tarik est Secrétaire du Comité Français de Biomimicry Europa, association qui se consacre à sa promotion en Europe. Il enseigne cette démarche à un public varié allant des enfants aux ingénieurs et managers d’horizons divers (PMEs, grands groupes, écoles d’ingénieurs, etc.).

Depuis plus de dix ans, il est par ailleurs régulièrement chef d’expéditions sur des navires polaires.