Semaine de la Mer

> Semaine de la Mer

Le Club Normale Sup’ Marine, composé par des élèves et des anciens élèves, avec le soutien de l’a-Ulm et d’Écocampus organise une première Semaine de la Mer.

Il s’agit d’un événement pluridisciplinaire centré autour des thématiques maritimes tels que le développement durable des écosystèmes marins, la politique internationale, l’archéologie maritime.

Attention, certains événements nécessitent une inscription (par le biais
du site internet), notamment le buffet bio sur le thème de la mer.

La mer, sujet inépuisable ? Assurément, mais notre rapport à la mer et à l’océan est en train de se modifier. La mer est aujourd’hui au centre des préoccupations politiques, diplomatiques, scientifiques, artistiques, etc.

Menacée plus que jamais par l’expansion sans cesse croissante de l’homme sur la Nature, son emprise la pêche et les ressources minières offshore et par la pollution de notre planète.

Convoitée, car avec l’accroissement de la population (9 milliards d’hommes en 2050) ce que la terre nous offre ne suffit plus : on prospecte des champs pétroliers et des amas métalliques ou soufrés en haute mer, on développe l’aquaculture en milieu salin, on compte sur la mer pour renouveler l’atmosphère.

Un enjeu diplomatique car la « maritimisation » élargit les enjeux maritimes à des zones jusque-là internationales : contestation autour des îles, conflits à propos des zones d’intérêts économiques exclusifs, contrôle des voies maritimes, danger écologique suscités par la conquête commerciale et industrielle d’espaces vierges ou réservés à la science.

Une richesse pour le futur : des expéditions récentes ont révélé que nous ne connaissons qu’une infime partie des espèces maritimes et des richesses que recèle le fond des océans. Si les ressources liées à la pêche, considérées comme illimitées, sont désormais quantifiables et menacées, celles qu’offrent les micro-organismes n’ont pas encore été évaluées.

Le programme de la Semaine est disponible sur la page Programme.

JPEG - 69.9 ko

Découverte de la Semaine

Pour explorer cet horizon sans cesse renouvelé qu’est la haute mer, nous vous proposons un parcours qui mène des fondamentaux à une réflexion écologique, politique, historique, artistique.

En avant-propos, une mise en perspective de la terminologie maritime, avec un exposé sur la formation des océans à partir de la théorie de la tectonique des plaques, suivie d’un débat sur la vie et la mort de mers dont plusieurs sont menacées de devenir des mers mortes.

Puis une réflexion mi-scientifique, mi-poétique sur le vocabulaire de la mer, la littérature et les Arts (participation des Peintres Officiels de la Marine, bande dessinée, musique), singulièrement riche.

Nous aborderons ensuite la question géostratégique de la « maritimisation », telle que la définit un rapport de juillet 2012 au Sénat, en incluant sa dimension économique et mondiale. Nous laisserons à un invité de marque (Ministre ou représentant de l’Etat) le soin d’en souligner l’importance pour notre pays.

Une soirée sera consacrée au débat fondamental entre les impératifs écologiques et l’exploitation des ressources marines. L’aspect juridique de ce débat s’inspirera des conclusions d’une récente journée de la Haute mer au Conseil économique, social et environnemental.

L’Inspecteur Général, chargé de la refonte des programmes d’histoire et géographie, présentera devant les trois trinômes académiques réunis l’insertion de la Mer dans les futurs programmes de géographie et de défense, du primaire au supérieur inclus, et dévoilera à cette occasion les nouveaux supports pédagogiques.

Dans le cadre d’un jumelage de circonstance, l’Académie de Marine invite le public de la semaine à sa séance inaugurale du mardi et sera représentée le lendemain par quelques membres éminents. L’après-midi du mercredi, dédié à l’Innovation et à l’Entreprise, donnera lieu une présentation de technologies innovantes dans le milieu marin (exploitation des ressources et des énergies) : DCNS, Total présenteront un panel de projets en cours.

Les deux dernières soirées présenteront les méthodes et les découvertes de l’archéologie marine et la dimension de l’expérience humaine : les valeurs, la spiritualité. Un compte rendu d’expérience en situation de crise sera suivi du reportage des trois étudiants partis autour de l’Atlantique pour un périple d’un an à la voile.

Un concert d’orgue, instruments et chants est prévu, en milieu de semaine, à Saint-Étienne du Mont. Des projections de films figurent également au programme en soirée (acheminement d’un iceberg, présenté par l’auteur du projet, la fouille sous-marine, etc.).

La conclusion sera un repas de produits de la mer, bio et respectueux des ressources marines démontrant qu’une alimentation marine durable est possible.