Vendredi 23 Octobre

vendredi 23 octobre 2015

Accueil > COP21 > Intersession d’Octobre à Bonn > Vendredi 23 Octobre

JOUR 5 : VENDREDI 23 OCTOBRE

8h : Assemblée YOUNGO

Dernière journée. Nous nous retrouvons une dernière fois dans la salle ronde. Nous faisons un compte-rendu de la semaine et des changements d’organisation des YOUNGO pendant cette intersession. Mais cette dernière assemblée avant nos retrouvailles à Paris est surtout le moment de nous pencher sur la suite, c’est-à-dire la COY11 et la COP21. Il faut continuer à se coordonner en termes de communication et de mobilisation. Il faut aussi préparer dans les semaines qui viennent des actions pour être actif dès le début de la COP21. Enfin, les groupes de travail doivent avancer chacun de leur côté tout en s’intégrant dans la nouvelle structure YOUNGO. Évidemment, le REFEDD continuera à prendre part aux groupes Education et Inteq pour cette dernière ligne droite. Des réunions plus spécifiques de différents pôles auront lieu dans la journée.

9h15 : Finalisation de la proposition de YOUNGO concernant l’Éducation et les autres aspects de l’Action pour l’autonomisation climatique (Action for Climate Empowerment, anciennement Article 6)

Nous devons travailler rapidement car il s’agit du dernier jour de négociations et le « spin-off » sur l’article concerné débute aux environs de 11h. Dès 10h, nous envoyons notre proposition de texte à Maria Vuorelma, déléguée de l’Union Européenne en charge de cette thématique-là. S’en suit un échange de mails de près de deux heures pour améliorer ce document. Les délégués du REFEDD et les autres jeunes présents à Bonn sont soutenus via Skype par Sébastien Duyck, juriste et ancien YOUNGO encore très mobilisé. À midi, nous renvoyons une version finale de notre proposition à Maria ainsi qu’au délégué de la République Dominicaine. Mais les négociations du « spin-off » ont déjà commencé ! Comment contacter le maximum de représentants de Parties au plus vite ? Au bout d’un moment, nous arrivons à convaincre la sécurité de nous laisser entrer dans la salle de réunion pour simplement distribuer notre proposition imprimée.

12h50 : La pression retombe

Nous avons fait tout ce que nous pouvions. Il ne nous reste plus qu’à attendre la fin de la séance pour pouvoir parler aux négociateurs. Après avoir discuté avec plusieurs délégations, nous sommes assez satisfaits de nombreux retours positifs sur la qualité de notre texte, en particulier de la part de pays du G77. Un regret néanmoins, c’est que notre proposition ne soit pas arrivée plus tôt, car il semblerait que les Parties s’en seraient alors servies comme base aux négociations sur cet article.

Après cette matinée intense nous soufflons quelques instants. Mais quelques instants seulement puisque très peu de temps après nous croisons Paul Watkinson, chef de la délégation française avec qui nous engageons la discussion. Nous parlons de divers sujets et il semble content de pouvoir entrer en contact avec les délégations YOUNGO françaises.

Nous continuons la promotion de notre proposition une bonne partie de l’après-midi. Suivant les conseils de nos précédents interlocuteurs nous cherchons en particulier le Japon, le Canada, l’Australie et les Etats-Unis. Nous trouvons les délégués américains pendant leur pause-déjeuner mais les autres nous aurons échappés.

18h30 : Plénière de bilan

Programmée pour 16h, décalée à 17h, puis enfin commencée à 18h30, voici donc la dernière séance. Les coprésidents font l’état des lieux d’un texte de 55 pages que les Parties adoptent. De nombreux pays commentent pour dire que la vitesse et le résultat est en dessous des attentes mais que le processus a fini par se mettre en place et que le texte est finalement équilibré et acceptable.

Notons par ailleurs la prise de parole de la délégation mexicaine qui a commenté l’arrivée de l’ouragan Patricia sur leur pays. Cette prise de parole applaudie par toute la salle démontre l’urgence d’adopter un texte ambitieux et efficace à Paris, dans une quarantaine de jours seulement.

20h : Soirée YOUNGO

C’est le dernier soir tous ensemble et à cette occasion nous nous sommes retrouvés en ville pour diner et boire un verre. C’est aussi ça l’esprit de la communauté YOUNGO.

Les regards et les projets se tournent maintenant vers la COP21 et le REFEDD vous donne rendez-vous pour cet évènement historique chez nous en France !

Lucas et la délégation du REFEDD